L'impératrice - Tarot de Bordeaux

Aller au contenu

Menu principal :

L'impératrice

Cartes détail




L’IMPERATRICE
. La Terre sous l’influence intellectuelle du soleil. Symbole de l’ordre ternaire.
C’est la féminité, la sagesse, la fécondité. Notre-Dame des Constructeurs de Cathédrales est la médiatrice qui communique le plan du Grand Architecte de l’Univers. Il faut apprendre à contempler sans vertige l’immensité qui nous entoure. L’eau sur-céleste, mère des choses. La sagesse qui conçoit.
Compréhension, intelligence, instruction, charme, élégance, domination à travers le spirituel, richesse, civilisation.
Pause, coquetterie, frivolité, luxe.

La tour PEY-BERLAND a été bâtie sur l’emplacement d’un ancien cimetière ou «porge» qui existait dès la fin du XIe siècle, par les soins et aux dépens de Pey-Berland (1375-1458), archevêque de Bordeaux, homme de pardon et de paix, fondateur de l’Université de Bordeaux. Il a été le principal négociateur en 1451 et en 1453 après la bataille de Castillon. Cette tour, clocher isolé, semble avoir eu à l’origine deux destinées distinctes : l’une de gigantesque lanterne des morts, l’autre de clocher véritable. Elle ne fut commencée qu’en 1440. A côté de la tour  on découvrit l’emplacement d’un temple païen dédié à la “Magna Mater”. La statue de Notre-Dame d’Aquitaine orne le sommet de la Tour Pey-Berland. La continuité du culte du monde ancien à nos jours, est quelquefois attestée par la même iconographie. Pour celle de la Madone, nous en retrouvons essentiellement deux types : blanche et noire. Le culte marial, dans la pensée religieuse, prend la place de l’antique divinité féminine, et dans cette optique, la Vierge Marie est présentée comme une anti-Eve (une femme perdit l’humanité, une autre la sauvera).


Retourner au contenu | Retourner au menu